Congruence du dirigeant

La congruence se définit par l’accord de ses mots de ses actes avec ses ressentis, ses convictions profondes en prenant en compte les autres et la situation.

Je dis ce que je pense, je fais ce que je dis.

Voilà une sentence qui pourrait définir la congruence, cet accord avec soi-même, cette authenticité. Pour Carl ROGERS, c’est l’équilibre entre l’expérience et la prise de conscience, entre notre vécu et nos désirs ou perceptions idéales. C’est l’alignement entre ma personnalité profonde, mes valeurs et mes convictions, mes ressentis mes actes et mes paroles. En conséquence, elle crée selon lui état d‘esprit sain favorisant la réalisation de soi par l’harmonie de l’âme, de l’esprit et du corps.

La congruence

Être congruent nous permet de rayonner en adoptant une communication vraie, sans faux semblant. En étant en accord avec nous-même, nous pouvons nous affirmer en défendant nos valeurs. Ainsi, nous projetons une image sereine et sécurisante, un charisme, une force intérieure. Toutefois, la congruence (ou l’authenticité) n’implique pas de dévoiler la vérité de manière brute, mais induit de l’empathie et une communication non violente.

 

Difficultés d’être congruent

La volonté d’être congruent se heurte à la complexité de notre humanité, de nos désirs multiples, de notre environnement. Ce dernier, complexe et impermanent, nous demande une adaptation comportementale et des mécanismes de défenses pour survivre. Là aussi, ce sont nos peurs ou notre confiance qui nous poussent à agir, d’où les difficultés d’être congruent. Ainsi, pour bien se comprendre, il est utile de réfléchir à nos peurs ainsi qu’aux flots de pensées qui traversent notre esprit : d’où viennent ces pensées et qu’est-ce qui les provoquent ? Quelles sont mes peurs, sont-elles apprises ou copiées ?

La congruence nous paraît difficile à atteindre, parce que nous nous préoccupons toujours de notre ego au lieu d’écouter notre essence, notre moi profond et notre intuition. La congruence en effet, demande une connaissance véritable de nous-mêmes. Nous cherchons à protéger notre image qui nous semble si importante, ce « paraître » qui nous rassure. Nous croyons que, en renforçant notre ego, nous adoptons la meilleure stratégie pour accéder au bonheur. En réalité, c’est la conséquence d’une estime de soi basse ou fluctuante. Ce sont nos peurs qui nous amènent à agir de la sorte et qui nous empêchent d’être nous-mêmes, en vivant totalement notre authenticité.

De même, le manque d’acceptation de soi est également une cause de congruence déficiente. Il est en effet plus facile d’accepter ce qui nous est agréable que ce qui ne l’est pas, plus facile d’accepter nos qualités que nos ombres. Et pourtant celles-ci font parties de nous et de notre histoire.

 

Communication et Congruence

Nous l’avons vu précédemment, la congruence sur le plan personnel – et, en conséquence, en communication -, c’est l’alignement du langage verbal et non verbal avec les convictions.

Communication congruente

Pour ERICKSON, la première motivation est l’authenticité, l’expression de soi, la fidélité à soi-même. Cette authenticité est le fruit du respect des autres, de ses principes, de son éthique, de l’acte d’assumer ses responsabilités. En tant que communiquant, la congruence est centrée sur la personne. C’est pourquoi la communication devient plus efficace, car l’authenticité du communicant rayonne naturellement. Par conséquent, le discours est plus cohérent, il gagne en force et en impact.

En entreprise, le langage verbal correspond à votre communication, la publicité, le site internet, le marketing. Le langage non verbal, lui, va être composé des produits ou services que vous mettez sur le marché ainsi que de vos collaborateurs. En définitive, vous pouvez facilement agir sur le marketing, plus difficilement sur le management.

 

La conduite du changement

Le changement est toujours difficile, car les délais avant d’en retirer des bénéfices sont souvent longs. Ces difficultés s’accentuent si elles ne sont pas teintées d’acceptation.

Dans l‘entreprise, ce changement est l’apanage du dirigeant. Aussi, doit-il avoir une vision claire des enjeux et la capacité de la partager avec conviction. En un mot, c’est la congruence du leadership. Sa communication doit être source de confiance et d’exemplarité, afin de pouvoir rallier une partie toujours plus grande des ressources de l’entreprise.

 

Le stress et la congruence

C’est l’harmonie entre l’esprit et le corps, entre les signaux verbaux et non verbaux, entre le discours et l’apparence.

C’est pourquoi la congruence accentuera la force du discours par l’adéquation de la position du corps, de la gestuelle, du ton de la voix, du rythme, du volume, des choix du contenu linguistique. En résumé, tout reflète votre congruence ou son absence.

Parfois, notre corps et notre posture, par leur crispation, leur contraction ou leur retrait, trahissent notre discours. Cette dissemblance engendre du stress et nous éloigne de notre objectif.

 

Observons 5 postures de défense face au stress.

Elle se définissent ici par le langage verbal et non verbal, le schéma directeur et l’action en situation de stress

Accusateur

C’est la recherche du bouc-émissaire. L’accusateur va chercher le coupable dès que quelque chose va mal, il critique sans cesse.

Il prend en compte le contexte et lui-même, il oublie les autres :

  • « Jamais », « toujours », « c’est la faute de », « j’aurais dû le faire moi-même »
  • Posture rigide et droite, la tonalité vocale est forte
  • « Sois parfait! »
  • L’attaque.

Suppliant

Il se désigne comme bouc-émissaire, comme coupable. C’est l’antonyme du précédant.

Il tient compte du contexte et des autres, il s’oublie.

  • « C’est de ma faute… », « Je vais le faire même si j’y passe le week-end ». Il dit toujours Oui
  • Tonalité vocale suppliante
  • « Fais plaisir ! »
  • La soumission.

Raisonnable.

Il s’attache aux faits.

Il prend en compte le contexte. Il oublie les autres et lui-même.

  • « Moi, je ne vais pas bien ? »
  • Pas d’émotions apparentes, la tonalité vocale est monocorde, il est distant
  • « Sois fort ! »
  • La sidération.

Niveleur

Cette attitude est peu fréquente chez l’adulte, plus fréquente chez l’enfant.

Il se centre sur lui-même et les autres sans tenir compte du contexte.

C’est l’attitude de l’enfant qui ne prend pas en compte l’autorité.

  • Congruence verbale et non verbale
  • Flexibilité, souplesse
  • Harmonie
  • Stimulation.

Distrayant

Il réoriente la discussion pour éviter le problème, en plaisantant ou en s’en désintéressant. Il ne tient compte de personne, ni du contexte.

  • « On va se promener ? », « quel est le problème ? »
  • Hyperactif, il fait de nombreuses choses à la fois et évite le regard direct
  • « Fais des efforts ! »
  • La fuite.

 

La congruence implique de prendre en compte le contexte, soi-même et les autres ainsi qu’une estime de soi forte. En effet, nous pouvons remarquer que cette dernière fait défaut dans les 5 postures décrites plus haut. Ainsi, en analysant notre posture, nous pouvons prendre conscience de notre congruence ou de son manque.

 

D’autre part la congruence favorise le développement de l’intuition.

La Congruence et le Dirigeant

Conclusion

Une demande congruente va consister à prendre en compte le contexte, en énumérant les faits, en exprimant nos sentiments, nos émotions, nos besoins et à permettre à l’autre de répondre de la même manière. Les valeurs à mettre en avant sont le courage, le respect, l’humilité, la tempérance.

Bénéfices

L’alignement rend notre discours plus compréhensible, plus clair et nous permet de focaliser plus d’énergie sur nos projets pour gagner en impact. La congruence permet de concilier la bienveillance avec l’exigence. Cette dernière, ainsi que l’éthique du leader, pourront alors s’infuser dans chaque collaborateur pour une efficacité croissante. En conséquence l’exemplarité du dirigeant (le porteur de sens) sera source de motivation et d’implication.

Témoignages

« Je me sens en accord avec moi-même, plus fort. J’ai gagné en force de conviction, naturellement »

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux.

confiance en soi coaching

Recevez le guide pour

Booster votre Confiance en vous

et démarrez une nouvelle vie !

En vous abonnant à cette newsletter vous prenez connaissance et acceptez notre Politique de Confidentialité.

Vous allez recevoir le guide

Share This